“La France a un incroyable talent” : la belle aventure d’Ella Beccaria

le_dauphine
le_dauphine

Après huit semaines de compétition, le verdict est tombé : le groupe Celkilt termine 5e de la grande finale de l’émission de M6 “La France a un incroyable talent”, remportée par Simon Heulle et sa danse autour d’un mât chinois. Même s’il n’a pas fini sur le podium, le groupe Celkilt a de nouveau conquis le jury, qui a souligné « son énergie, son talent, et son fort capital de sympathie ». Dave a même lancé : « Avec vous, le kilt devient culte ! ». Ella Beccaria, violoniste et chanteuse au sein du groupe, originaire de Chamagnieu, nous livre ses impressions au terme de cette aventure.

À l’issue de la grande finale, vous terminez cinquièmes : pas trop déçus ?

Non, pas du tout ! Plutôt très heureux d’être déjà arrivés en finale… Et la victoire est d’avoir vécu cette aventure jusqu’au bout ! Se retrouver à la 5e place sur des milliers de candidats est une place plus qu’honorable.

Regrettez-vous le choix des compositions que vous avez proposées ? Revisiter “Titanic” et “Petit papa Noël”, c’est pas rien !

Nous n’avons aucun regret, nous nous sommes tellement amusés lors de notre prestation, et le petit papa Noël est même passé le lendemain de la finale au zapping de Canal Plus ! Nous voulions vraiment proposer quelque chose à notre image, plein d’humour et d’énergie !

Quels souvenirs garderez-vous de cette expérience ?

De nombreux souvenirs, tous excellents : pour ma part, la rencontre avec les autres candidats : j’adore Costic qui est devenu un ami au fil des auditions ! On crée des liens forts avec ce type d’expérience, car nous sommes tous conscients de vivre des moments uniques, dans des conditions exceptionnelles qui ne se reproduiront sûrement jamais. Donc tout est très intense au niveau des émotions… Je garde aussi en mémoire plein de rires partagés, l’excitation et la montée d’adrénaline au moment de monter sur le plateau car on entend le public chauffé à blanc ! On se sent un peu comme des chevaux de course qui sont impatients de galoper…

Même si vous n’avez pas gagné, vous avez conquis le jury, garderez-vous contact avec eux ?

Sans doute avec Gilbert Rozon et Dave ! Le jury est très, très sympa en coulisses. Le soir de la finale, j’ai pris le temps de discuter avec eux quatre et c’était un chouette moment.

Quels sont vos projets pour les semaines ou les mois à venir ?

Alors, un scoop tout frais pour vous : mon aventure avec Celkilt prend fin. J’aurai fait une très belle tournée 2013 à leurs côtés ! Je suis partie aux USA sur un gros festival, en Suisse, en Belgique et partout en France sur les plus beaux festivals… pour terminer finaliste de “La France a un Incroyable talent” ! Je me concentre désormais sur plusieurs projets. Je ne peux pas trop en parler pour le moment mais, bientôt, vous trouverez des infos sur mon site et les réseaux sociaux !

Retrouvez l’interview d’Ella sur le site du Dauphiné Libéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>